La reproduction des illustrations contenues dans ce site est interdite, sauf autorisation préalable.

La reproduction des illustrations contenues dans ce site est interdite, sauf autorisation préalable.

 

 

 

 

 

 

 

HISTOIRE

ACCUEIL

MENU GÉNÉRAL

 

CROIX

CHAPELLE

 

 

 

 

 

 

 

RESTAURATION

 

HORAIRES

PUBLICATIONS

 

MAINTENANCE

des Pénitents de France & de Monaco

 

CONTACTS

LIENS

 

 

VIE DE LA CONFRÉRIE

SPRIRITUALITÉ

AGENDA

sur FACEBOOK

(page accessible à tous)

SOUS MENU

 

PRIÈRES

SAINT SACREMENT

 

 

VERTUS THÉOLOGALES

HOMMAGE AU PAPE

 

 

RELIQUES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EXTRAIT DE L'HOMÉLIE DE SA SAINTETE LE PAPE FRANÇOIS PRONONCE À L'OCCASION DE LA JOURNÉE DES CONFRATERNITÉS ET DE LA PIÉTÉ POPULAIRE LE 5 MAI 2013

"Chères Confraternités, la piété populaire, dont vous êtes une importante manifestation, est un trésor de l’Église que les Évêques latino-américains ont défini, de façon significative, comme une spiritualité, une mystique, un « espace de rencontre avec Jésus Christ ». Puisez toujours au Christ, source inépuisable, renforcez votre foi, en ayant souci de la formation spirituelle, de la prière personnelle et communautaire, de la liturgie. Au fil des siècles, les Confraternités ont été des foyers de sainteté pour beaucoup de personnes qui ont vécu avec simplicité une relation intense avec le Seigneur. Marchez avec résolution vers la sainteté ; ne vous contentez pas d’une vie chrétienne médiocre, mais que votre appartenance soit un stimulant, surtout pour vous, à aimer davantage Jésus Christ."

 

La confrérie des Pénitents blancs de Montpellier est une de ses communautés, héritière, au travers des frères de la Pénitence, de traditions vieilles de près de 800 ans.

 

 

Ci-contre, journée de comémoration à Saint-Guilhem-le-desert en 2004. Les Pénitents blancs et bleus de Montpellier dans le cloître

 

 

Citations de Son Éminence Révérendissime le Cardinal de Rovérié de Cabrières, Évêque de Montpellier, Agde, Béziers, Lodève et Saint-Pons-de-Thomières de 1873 à 1921, Membre et protecteur de la Confrérie des Pénitents blancs de Montpellier.

 

"Les volontés humaines ont besoin de s’appuyer sur un fondement inébranlable, et c’est à Dieu seul, c’est à sa grâce, c’est à son culte, c’est à son amour qui communique au cœur fragile de l’homme sa solidité d’une invincible constance." (All. m., 1905)

"Profitons de ce que tous les siècles écoulés nous ont transmis et faisons en bénéficier notre temps" (Discours devant les Pénitents 1905).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les confréries Pénitents sont une des nombreuses formes de fraternités catholiques dans lesquelles des hommes et des femmes cherchent à approfondir leur vie spirituelle au service de l'Église catholique. Laïcs, ils ne prononcent pas de vœux définitifs, ils ne sont donc ni des prêtres, ni des moines, ni des religieuses et ne pratiquent aucun des actes réservés aux prêtres (messes, confessions, ...). Aussi ils peuvent se marier, avoir des familles et exercer un métier. Cependant rien n'interdit à des prêtres d'être Pénitents, simplement cela ne présente que peu d'intérêt pour eux, sauf pour marquer leur soutien ou leur amitié. À la différence des ordres religieux, chaque confrérie a ses propres règles et est placée sous l'autorité directe de l'Évêque du lieu. Une fédération, la Maintenance des Pénitents de France et de Monaco leur permet de se rencontrer et de s'entraider. Dans sa vie spirituelle, chaque Pénitents doit préserver le trésor des grâces qu'il a reçu,  la pureté de sa foi, et doit s'efforcer de pratiquer la Pénitence, l'Espérance et la Charité. Il le fait notamment par la prière, la première des charités est de louer Dieu. Il doit le faire aussi, comme l'a rappelé Sa Sainteté le Pape François, envers ses contemporains : "Soyez missionnaires de la miséricorde de Dieu ! Soyez missionnaires de la miséricorde de Dieu, qui toujours nous pardonne, toujours nous attend, nous aime beaucoup !" (Homélie prononcée lors de la messe du Pélerinage des confraternités et de la piété populaire, le 5 mai 2013).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES ACTIVITÉS DE LA CONFRÉRIE

Notre confrérie est d'un point de vue juridique une association loi 1901, reconnue d'utilité publique. Elle est dirigée par un prieur élu pour un an renouvelable indéfiniment et par un conseil de direction composé d'officiers eux aussi élus pour un an et renouvelables indéfiniment. Le terme d'officier n'a ici aucune connotation militaire, mais désigne l'ensemble des pénitents qui ont une fonction de direction dans la Confrérie, un office. Le tableau des officiers de notre confrérie est repris à la fin de cette page.

 

ADORATION DU SAINT-SACREMENT ENTRE 12h à 14h

LES SAMEDIS DE CARÊME  et les PREMIERS SAMEDIS DU MOIS

 

ADORATION DU SAINT-SACREMENT ENTRE 12h00 à 14h00

LES SAMEDIS DE CARÊME  et le PREMIER SAMEDI DE CHAQUE MOIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

                                                                                                                   

CHAQUE PREMIER SAMEDI DU MOIS ET TOUS LES SAMEDIS DE CARÊME

 

ADORATION SUIVI D'UN SALUT DU

SAINT-SACREMENT

 

Le Saint-Sacrement est exposé à partir de midi pour une Adoration silencieuse sous le palmier eucharistique. Elle se termine vers 14h00 par un salut et une bénédiction. Elles sont principalement assurées par le chanoine AMADIEU vicaire de la paroisse cathédrale, et l'abbé TANTIN tous deux de l'Institut-du-Christ-Roi-Souverain-Prêtre, les Carmes Déchaussés, et Monsieur l'abbé PLAGNIOL, archiprêtre de la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier.

 

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avertissement : Les prises de photographies sont utiles pour faire partager les traditions et l'actualité de notre Confrérie. Mais elles sont aussi une gêne pour les fidèles durant les différentes cérémonies. Aussi nous ne reprenons pas systématiquement des photographies lorsque nous avons de récentes dans nos archives.

 

 

 

 

SPIRITUALITÉ

de la Confrérie

PROCESSION DE LA FETE-DIEU

(Photographies 2015 : Thibaut de Lencquesaing)

Ne pouvant plus faire de procession en ville depuis 1880, les Pénitents blancs se joignirent au Révérend Père BONNET et aux habitants du faubourg de Figuerolles afin d'organiser des processions entre les années 30 et 50. Ils profitaient en fait du statut particulier de ce quartier, considéré par les autorités municipales comme en marge de la ville. On voit ici des Pénitents porter les cordons du dais

Il ne s'agissait pourtant que d'une tolérance. Aussi les Pénitents gardaient leur visage découvert ou parfois même devaient processionner en civil. C'est le cas ci-dessus où les Pénitents portent leur grande croix de procession montée sur un brancard (photos de l'Eclair)

 

 

 

Les chevaliers du Saint Sépulcre et les Pénitents blancs portent le dai.

Le reposoir a été installé dans la cours d'une école voisine que nous remercions vivement.

La procession s'achève à l'église Sainte-Eulalie. Au premier plan, la bannière de la Confrérie.

Cette procession a repris grâce au chanoine AMADIEU, de l'Institut du Christ Roi, vicaire de la Cathédrale et référent pour l'église Sainte-Eulalie.

Les Pénitents blancs participent aussi depuis plusieurs années à la procession de Notre-Dame-des-Tables le 15 août au soir. Mais, mobilisés par la procession,  nous n'en avons que quelques photos prises sur divers sites internet.

 

Départ de la procession depuis la basilique Notre Dame des Tables. Puis la procession parcours les rues du centre ville. Au second plan, la banière de notre confrérie. Puis l'arrivée au sanctuaire Saint Roch.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHEMIN DE CROIX LES VENDREDIS DE CARÊME à 15h

 

Durant ces chemins de Croix, la relique de la Sainte-Vraie Croix est exposée à la vénération des fidèles. Elle fut ramenée de croisade par Guilhem VI, seigneur de Montpellier. Elle fut léguée aux Pénitents blancs par la Confrérie de la Sainte-Vraie-Croix fondée au XIII° siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MESSE A LA CATHEDRALE DE MAGUELONE

pour les 10 ans d'ordination du chanoine Guimbretière

(Photographies : Thibaut de Lencquesaing)

Après 9 ans passés dans la région de Montpellier, le chanoine Guimbretière (ICRSP) est aujourd'hui à Limoge. De passage dans notre ville le 29 juin, dixième anniversaire de son ordination sacerdotale, il a célébré une messe solennelle d'action de grâce dans la Cathédrale Saint Pierre & Paul, jadis siège des évêque de Maguelone. Conformément à ses missions, notre confrérie s'est chargée de la sacristie. Une dizaine de Pénitents blancs ont assisté à la sainte messe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROCESSION DE BÉNEDICTION DES TOMBES AU CIMETIÈRE SAINT-LAZARE LE 2 NOVEMBRE,

JOUR DE LA COMMÉMORATION DES FIDÈLES DÉFUNTS

Le 2 novembre (ou le lendemain si le 2 tombe un dimanche), jour de la commémoration des fidèles défunts, au cimetière Saint-Lazare, les Pénitents blancs font bénir les tombes de leurs Frères défunts, des Communautés religieuses de la ville, et des personnes qui en font la demande à la Confrérie. C'est plus de 120 caveaux que Monsieur le chanoine Guimbretières a bénis durant une procession de plus de trois heures, au chant des psaumes entonnés par trois séminaristes de l'Institut-du-Christ-Roi-Souverain-Prêtre. Nous les remercions tous les quatre très vivement.                               

Un second groupe de Pénitents a accueilli Monsieur l'abbé Plagniol, archiprêtre de la cathédrale de Montpellier, afin de bénir les caveaux situés dans notre chapelle Sainte-Foy. La veille, jour de la Toussaint, Monsieur l'archiprêtre avait fait une bénédiction générale du cimetière, toujours en présence d'une délégation de la Confrérie. Nous affirmons ainsi le lien qui nous unit  avec nos Frères défunts avec qui nous devons être en communion de prière. C'est aussi l'occasion de rappeler à tous l'importance de la prière pour les âmes du Purgatoire, si souvent oubliées aujourd'hui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA SEMAINE SAINTE

Durant la Semaine-Sainte, les Pénitents se mobilisent pour aider au service d'autel dans différentes églises du centre de Montpellier, comme la basilique Notre-Dame-des-Tables et Sainte-Eulalie. En outre, plusieurs offices se déroulent à la chapelle.

 

CHEMIN DE CROIX

du VENDREDI-SAINT

Contrairement aux autres chemins de Croix, la relique de la Vraie Croix n'est pas exposée. Seul reste le terrible récit de la Passion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(La photographie ci-dessous a été prise avant la cérémonie, chapelle vide, afin de ne pas géner les fidèles dans leur prières.)

 

 

 

 

TEMPS de la PASSION

Pourquoivoiler les statues et les crucifix?

Durant quinze jours, entre le Dimanche de la Passion et celui de Pâques, les statues et tableaux de dévotion ainsi que les crucifix de la chapelle sont voilés en violet (ci-contre à gauche), signe de pénitence. À l'approche de la Semaine Sainte, ces voiles, en dérobant à notre vue ses objets auxquels nous sommes attachés et habitués, nous choquent et nous en rappellent l'importance. Seuls les anges adorateurs restent visibles.  Le Vendredi-Saint avant la cérémonie d'adoration de la croix, le crucifix du maître-autel est voilée de noir car, à ce moment-là, le deuil a remplacé la pénitence. Nous reverrons les crucifix après l'office du Vendredi-Saint et après la Vigile du Samedi-Saint pour les statues et tableaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TÉNÈBRES DU SAMEDI-SAINT

Chantées par les chanoines de l'Institut du

CHRIST ROI SOUVERAIN PRÊTRE

 

Lors de cet office différents chants, les Leçons de Ténèbres, se succèdent. Il ne s'agit pas d'une messe, il n'y a pas d'Eucharistie. La chapelle n'est éclairée qu'au minimum, d'où la mauvaise qualité de certaines photographies.

Vers la fin de l'Office, il ne reste qu'une seule bougie éclairée.

 

En signe de deuil, les autels sont complètement dépouillés, sans aucune nappe. Les bougies du chandelier triangulaire, appelé ténébrier, sont éteintes au fur et à mesure au cours de l'Office.

L'un des lecteurs porte la tenue des pupilles de la Confrérie, destinée aux enfants et aux adolescents (2014).

Puis toutes les lumières sont éteintes et les cierges de l'autel éteints un à un (ceux du centre fument encore sur la photo)

La dernière bougies est tenue sur puis derrière l'autel avant d'être souflée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA CONFRÉRIE HONORE

SAINTE FOY le 6 ocotbre.

 

Cette fête a pris cette année un éclat particulier.

La venue de Monseigneur Carré, archevêque de Montpellier, a été l'occasion de faire bénir le vitrail restauré de l'oculus de la façade.

Vous trouverez tous les renseignements sur cette restauration financée par la DRAC-LR et l'association des Chevaliers Pontificaux de la Principauté de Monaco en cliquant ici.

Des représentants de M. le Maire de Montpellier, du Président du Conseil Régional et du Conseil Général nous ont fait l'honneur de leur présence. Après une allocution de Mme Barthas-Orsal, adjointe au maire, M. Eric Loustau, Consul de Monaco, a pris la parole.

Nous avons été particulièrement touchés de la présence nombreuse de nos confrères Pénitents bleus de Montpellier et gris d'Aigues-Mortes, par une délégation des barons de Caravètes et par la nombreuse assistance qui a assisté à la cérémonie.

Après le Salut du Saint Sacrement et la bénédiction, nous nous sommes retrouvés autour d'un verre de l'amitié dans le tambour et la rue Jacques Coeur. La tribune était pavoisée aux couleurs monégasques, afin de rapeller le don des Chevaliers pontificaux de la principauté et le rôle du Consulat de Monaco à Montpellier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques images des précédentes fêtes de Sainte Foy. La messe y est habituellement célébrée par l'archevêque de Montpellier, Monseigneur Carré, ou par l'évêque Auxiliaire, Monseigneur Azéma.

Des délégations des confréries de pénitents voisines sont aussi fidèles à ce rendez-vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TABLEAU DES OFFICIERS DE LA CONFRÉRIE

 

MAINTENANCE DES PÉNITENTS - BAILLAGE DE LANGUEDOC

BAILLI :   F. Guilhem Van den HAUTE

 

 

 

 

 

 

 

OFFICIERS HONORAIRES DE LA CONFRÉRIE

PRIEUR Honoraire:    F. Émile MONTALTI

SOUS-PRIEUR Honoraire :   F. Jean ROBERT

SECRÉTAIRE Honoraire :   F. Henri ARLES

TRÉSORIER Honoraire :   F. Roger ARNAUD

 

 

 

 

 

 

 

 

OFFICIERS DE LA CONFRÉRIE

PRIEUR :   F. Guilhem Van den HAUTE

SOUS-PRIEUR :   F. Serge SUBRA de SALAFA

PONCTUATEUR :   S. Michèle MANUGUERRA

SECRÉTAIRE :   S. Michèle AUTEROCHE

MAITRE DES CÉRÉMONIES :   F. Laurent LIBELLE

SOUS-MAITRE DES CÉRÉMONIES :   F. Jean-Claude VALETTE

TRÉSORIER :   F. Jean Michel BLANC

ARCHIVISTE :   S. Christiane IMBERT

ARCHIVISTE ADJOINT :  F. Claude FAUCHER

SYNDIC chargé des Croix Publiques :   F. Romain MATHIEU

CONSEILLERS DIRECTEURS :   F.F. Émile MONTALTI, Régis de BELLOCQ-FEUQUIERES, Jacques de BENOIST de la PRUNAREDE.

 

 

 

PÉLERINAGE           d'octobre aux

SAINTES-MARIES-DE-LA-MER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

La messe du pélerinage a été célébrée dans l'église restaurée en 2015-2016.                                                    Détail de la statue de la barque des Saintes Maries                               La messe finie, la confrérie des Sainte Maries se prépare pour la procession.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                    

La procession et la bénédiction à la mer, sous le soleil (au centre en 2004), ou par gros temps (autres photos, 2016).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La bénédiction à la mer.                Les chasses accolées de Sainte Marie Salomé et de Sainte Marie Jacobé.            La remontée des chasses dans la chapelle haute se fait le dimanche après-midi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      

Les chasses à la fin de la remontée.                                                                                                                                                La chapelle haute, lieu habituel de conservation des chasses et des reliques.                                        Les ex-voto.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chapelle accueille aussi des concerts de musique sacrée, adapté à la vocation de ce lieu de culte et aux valeurs de la Confrérie. Ci-dessus, deux concerts en 2012. Les travaux effectués en 2013 ont limité le nombre de concert.

DIFFERENTS CONCERTS DE MUSIQUE SACREE SONT AUSSI ORGANISES À LA CHAPELLE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diverses images de la vie quotidienne de la Confrérie.

L'assemblée générale de la Confrérie (à droite la lecture du rapport moral), précédée de la messe (à gauche en 2010).

 

Au centre, une délégation des Pénitents blancs et gris d'Aigues-Mortes lors de l'installation d'un nouveau prieur en juin 2009.